Triathlon : Un champion du monde ASPTT !

05/09/2019

Le week-end du 30 août au 1er septembre se tenait les Championnats du monde de Triathlon à Lausanne (Suisse) réunissant les catégories Élite, U23, Junior et Paratriathlon. La délégation française y été présente en nombre, puisque 28 triathlètes et paratriathlètes tricolores avaient fait le déplacement en Suisse avec en tête le rêve de décrocher le titre mondial.

Une équipe de France présente avec des ambitions de médailles mais surtout de titres mondiaux dans plusieurs catégories avec notamment , Vincent LUIS (Élite), actuel numéro 1 mondial, Alexis HANQUINQUANT (Paratriathlon) déjà double médaille d’or ou encore Pauline LANDRON (U23).
Et parmi ces espoirs, deux triathlètes ASPTT étaient présent  en la personne de Jules RIBSTEIN paratriathlète (ASPTT Strasbourg), membre du projet Talents by ASPTT et déjà vainqueur de deux épreuves de coupe du monde cette année (Milan et Montréal) et Paul GEORGENTHUM (ASPTT Mulhouse), champion d’Europe et vice-champion du monde en titre chez les Juniors.

Jules Ribstein sur le toit du monde !

À l’issue d’une course maîtrisée de bout en bout, Jules RIBSTEIN s’est donc imposé et décroche le titre mondial en paratriathlon (PTS2), lui qui s’était déjà hissé sur la troisième marche podium l’année dernière en Australie. Il confirme donc sa très bonne saison et domine à l’arrivée l’anglais Andrew Lewis champion olympique à Rio en 2016 et le Néerlandais Maurits Morsink également habitué des podiums internationaux.

Jules confiait, ému, à l’issue de la course : »Je suis vraiment content de ma course. La natation était correcte, je suis sorti avec une minute d’avance et c’est ce qu’il fallait pour mettre à distance mes adversaires. Ensuite, j’ai fait une course pleine sur le vélo et la course à pied.

Ce titre représente l’accomplissement du travail effectué depuis trois ans. Je me suis dit : tu ne fais pas tout cela pour rien, tous les jours tu te mets la mine à l’entraînement. Aujourd’hui tous les signaux étaient au vert et il ne fallait pas passer à côté ! J’étais très ému en passant la ligne. Je ne veux pas dire que c’est une revanche sur la vie parce que c’est assez classique mais peut-être un peu quand même… !« 

Jules Ribsetin Champion du monde de paratriahlon

Une médaille d’or qui n’est certainement qu’une première étape du chemin qui mène à Tokyo pour les prochains Jeux Paralympiques.

Paul GEORGENTHUM au pied du podium

Paul Georgenthum ASPTT Mulhouse

Après les 750 m de natation, Paul sort à l’arrière du groupe et se retrouve dans un pack de 45 athlètes au moment de s’élancer pour les 20 km de vélo.

Lors de la transition vélo-course à pied le peloton est toujours aussi groupé et va devoir se départager à pied. À la fin du premier des deux tours Paul suit quelques mètres derrière les meneurs d’allure. Mais, cela ne suffira pas pour rattraper le retard accumulé. Au final, le Portugais Ricardo Batista s’impose devant l’Australien Lorcan Redmond et l’Espagnol Sergio Baxter Cabrera. Les Bleus terminent donc au pied du podium : Boris Pierre est 4e, comme en 2018, et Paul Georgenthum juste derrière à la 5e place.

Rageant au vu des performances réalisées par le mulhousien cette année, mais une expérience supplémentaire au plus haut niveau qui saura nourrir le jeune espoir Français pour la suite de sa carrière.

Paul participait également au relais mixte U23 avec l’équipe championne du monde en titre. Malheureusement elle n’a pas eu la chance de défendre son titre jusqu’au bout, Paul ayant été contraint à l’abandon suite à une chute le blessant au genou sur le dernier relais.  La France perd donc sa couronne.

La Fédération et l’ensemble du mouvement ASPTT tenaient à féliciter ces deux athlètes pour leurs performances et pour avoir fait une fois de plus briller les couleurs de la France et des ASPTT.

 

Commentaires

S’abonner à la newsletter

Loading