ASPTT Poitiers : Direction Glasgow pour Pierre Henry Arrenous

04/08/2018

Revue de presse concernant Pierre Henry-Arrenous suite à sa sélection en équipe de France pour les Championnat d’Europe de natation à Glasgow.

Pierre HENRY ARRENOUS lors de la préparation au championnat d’Europe à Glasgow

Reportage de France 3 Nouvelle Aquitaine

 

championnat d’Europe Natation :
Première en bleu-blanc-rouge pour le Poitevin Pierre Henry-Arrenous

Article de la Nouvelle République  – 3/08/18

Vice-champion de France sur le 100 mètres papillon lors des championnats nationaux de Saint-Raphaël (Var), en mai, Pierre Henry-Arrenous s’est offert à vingt ans une première sélection en équipe de France grâce à cette performance. À partir d’aujourd’hui, il participe aux championnats d’Europe en bassin de cinquante mètres. La compétition se déroule à Glasgow, en Ecosse.
Licencié à l’ASPTT Poitiers depuis douze ans, il rejoint le pôle France à l’INSEP en septembre 2016. Sa présence parmi l’élite des nageurs français vient récompenser un travail de longue haleine. « J’avoue qu’avoir été retenu constitue une surprise car cela n’était pas l’objectif premier cette saison. Cela représente cependant un accomplissement car je m’entraîne très dur », indique-t-il. Et pour cause. Ce dernier ne compte pas les heures dans l’eau. « Je passe vingt-cinq heures par semaine à la piscine auxquelles il faut ajouter six à sept heures hebdomadaires de musculation. »

Un accomplissement, pas une fin en soi

Pour sa première sous le pavillon bleu-blanc-rouge, Pierre Henry-Arrenous ne compte pas faire simplement acte de présence. Après une semaine à Chartres pour un stage de préparation avec le reste de l’équipe de France, il va pouvoir s’étalonner à ce qui se fait de mieux au plus haut niveau international. « J’y vais pour prendre du plaisir et emmagasiner de l’expérience », confie-t-il. Aligné sur le 50 mètres et le 100 mètres papillon, il espère pouvoir améliorer ses meilleures références chronométriques sur ces deux distances. « Mes records personnels sont de 24’’09 sur le 50 mètres et 52’’61 sur le 100 mètres. J’ambitionne aussi une place en demi-finale du 100 mètres. »

Mis en appétit par ses progrès et ses dernières performances, Pierre Henry-Arrenous ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Après l’Europe, il compte bien s’attaquer au monde. Un rêve planétaire passant par l’Asie en 2019 puis en 2020. « Je vise désormais une sélection en équipe de France pour les Mondiaux de 2019 à Gwangju, en Corée du Sud. Puis, l’année suivante, il y a les Jeux Olympiques de Tokyo, au Japon », conclut le nageur. Deux échéances majeures pour un nageur en devenir.

Commentaires

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience de navigation à des fins de statistiques et d’analyse de votre activité.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


  • isExternal
  • wordpress_gdpr_cookies_allowed
  • wordpress_gdpr_cookies_declined
  • wp_sellsy
  • PHPSESSID

  • _ga
  • _gid
  • _gat

  • _fbp

Refuser tous les services
Accepter tous les services

S’abonner à la newsletter

Loading
ASPTT Fédération Omnisports