Les associations sportives dites « loi de 1901 » exercent leurs activités dans un but non lucratif. Dès lors, les fonctions de dirigeants sont par principe bénévoles et donc non rémunérées car soumises au principe de la gestion désintéressée de la structure.

En rémunérant ses dirigeants, une association sportive prend le risque d’être considérée comme une structure lucrative par l’administration fiscale et à ce titre, d’être soumis au impôts commerciaux.

Cependant, comme tout principe, il connait des exceptions, que nous allons vous détailler dans cette fiche.

La rémunération des dirigeants d’association
Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger cette fiche PREMIUM et avoir accès à l’intégralité de son contenu

Votre téléphone n’est pas valide.

S’abonner à la newsletter

Loading