Communication, comment faire connaître une association sportive ?

01/06/2020

Une association sportive souhaitant développer sa visibilité dispose aujourd’hui de plusieurs leviers afin d’y parvenir. Il va cependant lui falloir définir en amont sa stratégie de marketing et communication, le choix des outils et des supports pour se faire connaître ainsi que les événements via lesquels elle serait en mesure d’augmenter sa notoriété. L’ASPTT fait le point sur les démarches à effectuer en vue de mettre en avant son association.

LA MISE EN PLACE D’UNE STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Avant de choisir les actions adéquates permettant de faire connaître une association sportive, il convient notamment de savoir pourquoi et auprès de qui l’association veut gagner en visibilité.

Que faut-il savoir au sujet d’un plan de communication ?

L’établissement d’un tel plan s’avère indispensable dans le cadre d’une stratégie ayant pour but de faire connaître une association sportive.

Généralement, ce type de plan couvre une période de 2 à 3 ans. Il doit permettre au club sportif d’organiser sa stratégie en détaillant :

  • Les objectifs de sa communication et leur hiérarchisation.
  • Les cibles de son projet de communication.
  • Les moyens déployés dont la sélection des canaux et des supports pour diffuser les messages voulus.
  • Le budget alloué à cette stratégie (frais de conception, de diffusion, des prestataires, etc.).

Définir ses objectifs de communication

Faire connaître son club de sport est une nécessité pouvant répondre à un certain nombre de besoins précis.

Cela pourra être par exemple la volonté :

  • D’attirer de nouveaux adhérents.
  • De renforcer l’équipe des membres bénévoles.
  • De développer son réseau.
  • D’améliorer sa présence auprès de la population locale.
  • De développer ses sources de financement (dons, subventions, sponsoring, etc.).

Par conséquent, les cibles de la stratégie de communication du club pourront être multiples. Toutefois, en priorisant les objectifs, une association sportive arrivera à mieux cibler l’audience visée en priorité et ainsi adapter le contenu de son message.

La détermination du message de l’association sportive

Lorsqu’une association désire créer un plan de communication, elle va devoir déterminer son message.

Celui-ci a vocation à présenter avec pertinence, véracité et efficacité la vision de l’association, sa mission, les valeurs qu’elle défend mais également ses objectifs.

La finalité du message est de sensibiliser les cibles de sa communication. Il devra donc faire preuve de clarté et s’appuyer sur du contenu qui puisse déclencher des réactions positives de la part des interlocuteurs (volonté de s’engager auprès du club sportif, de le soutenir, d’en savoir plus sur son fonctionnement, etc.).

 

DE QUELS LEVIERS DISPOSE UNE ASSOCIATION SPORTIVE POUR SE FAIRE CONNAITRE ?

Il existe deux catégories principales de leviers de communication : les supports numériques et physiques. Les premiers permettent de communiquer via internet, potentiellement auprès d’une cible plus large, tandis que les seconds équivalent à une communication davantage localisée.

Les supports du web

Désormais, en vue de promouvoir une association sportive, il est quasiment indispensable de créer à minima :

  • Une page sur les réseaux sociaux (Facebook en priorité).
  • Un blog voire un site internet.
  • Une newsletter (nécessitant une base de données des adresses e-mail des membres).

Un réseau social comme Facebook permet une plus ample diffusion des informations contenues sur un blog ou un site internet. Il est cependant nécessaire d’alimenter régulièrement ces différents supports, en mettant en avant les événements à venir de l’association et en revenant sur ceux qui se sont déroulés (mis en valeur à l’aide de photos et vidéos).

Il est impératif d’y faire figurer des informations de contact afin d’inciter les internautes à échanger avec l’association (s’ils souhaitent devenir membres, bénévoles, mécènes, etc.), au-delà des possibilités d’interaction immédiate offertes par Facebook.

La création d’une newsletter mensuelle est également un bon moyen de rappeler aux internautes les activités de l’association, ses projets à venir et ce qu’elle fait pour son environnement local.

Il est également conseillé d’avoir recours à Google My Business.

Il s’agit d’un outil conçu par Google pour son moteur de recherche, de loin le plus utilisé en France. Google My Business est un service gratuit permettant de créer un profil d’établissement indiquant notamment les coordonnées de l’association (adresse, numéro de téléphone, etc.). Cette fiche est reliée à Google Maps ce qui aide les internautes à localiser plus facilement l’emplacement exact du club.

Les supports physiques

Ces outils de communication s’utilisent plutôt pour faire la publicité de l’association sportive au niveau communal.

Ces supports sont par exemple :

  • Des tracts ou prospectus à distribuer sur la voie publique.
  • Des affiches papier ou des messages diffusés à l’aide des panneaux d’information de la ville.
  • Des encarts publicitaires ou interviews dans les journaux locaux.
  • Des brochures à proposer au public, entre autres, lors des forums des associations.

Il est aussi recommandé de se tourner vers les chaînes de TV et les stations de radio locales. Cela peut être en vue de diffuser des spots publicitaires ou de réaliser des interviews pour promouvoir les événements et les actions de l’association sportive.

 

QUELLES INITIATIVES PEUT MENER UNE ASSOCIATION SPORTIVE POUR GAGNER EN VISIBILITÉ ?

Les nombreux outils dont peut disposer une association doivent l’aider à mettre en avant les événements qu’elle organise ou auxquels elle prend part.

Organiser ou participer à des événements publics

Afin de se faire connaître, une association sportive doit obligatoirement être active, sur sa commune et ses environs, au-delà de ses activités habituelles. Cela passe par la réalisation d’actions de diverses natures qui pourront revenir tout au long de l’année.

Ces actions peuvent être :

  • Des journées portes ouvertes dans les locaux de l’association.
  • Des tournois intercommunaux.
  • Des lotos (loterie, tombola, etc.).
  • Des vide-greniers.

Il est également intéressant de coorganiser des manifestations publiques avec des associations qui promeuvent d’autres activités sportives. En mettant en commun différents moyens (financiers, matériels, logistiques, humains, etc.), il sera possible de créer un événement omnisports susceptible d’attirer plus de monde.

Cependant, toute organisation d’un événement public requiert le respect d’un certain nombre d’obligations légales. Il faut notamment obtenir l’autorisation des autorités locales ou encore s’assurer d’être aux normes sanitaires (dont celles liées à l’hygiène alimentaire).

En temps normal, il n’est pas possible de mettre en place une buvette provisoire au sein d’une installation sportive. À moins que l’association soit affiliée à une fédération sportive agréée par l’État. En ce cas, elle pourra bénéficier d’une dérogation lui permettant d’installer une buvette temporaire, durant 48 heures au maximum, et où les boissons alcoolisées (licence III) seront autorisées à la vente.

Conclure des partenariats

Accroître la visibilité et le réseau d’une association sportive se fait aussi par la mise en place de partenariats. Ces derniers pourront correspondre à :

  • Du sponsoring, avec une entité commerciale (nécessitant la présence de contreparties).
  • Du mécénat, soit des donations désintéressées versées par des entreprises, des particuliers, etc. (et sans contrepartie).
  • De l’affiliation, auprès d’une fédération sportive comme l’ASPTT, qui permet de profiter de nombreux services dont un spécifiquement dédié au développement de l’image et de la notoriété.

Il est vrai que le sponsoring doit avant tout permettre au sponsor d’augmenter sa visibilité. Néanmoins, le sponsoring comme le mécénat peuvent aider une association sportive à avoir recours à de nouveaux réseaux et canaux de communication.

Commentaires

S’abonner à la newsletter

Loading