ASPTT Blois/Ultimate : 3 sélectionnés pour les championnats du monde à Londres !

11/06/2016

3 joueurs d’ultimate de l’ASPTT Blois ont obtenu leur sélection pour représenter la France aux championnats du monde de Londres qui auront lieu du 18 au 25 juillet.

Tout d’abord, l’ultimate, c’est quoi ? Un sport d’équipe qui se joue à sept contre sept sur un terrain de 100 m de long (sur 37 m de large) et avec un disque qu’il faut essayer d’attraper dans l’en-but adverse : voici en quelques mots, les grands principes de cette discipline.

Déborah Le Calvé, Carole Dian et Gaëtan Forget, sont les 3 représentants de l’ASPTT Blois qui auront la chance de porter les couleurs des équipes de France masters (+30 ans pour les féminines, + 33 pour les masculins).

Petit focus sur eux :

  • Deborah Le Calvé est née en 1979 et elle a pratiqué la natation synchronisée avant de débuter l’ultimate, en 2005, lors de la création de la section blésoise. Elle a participé aux derniers championnats d’Europe, à Copenhague.
  • Carole Dian est née en 1981. Elle a longtemps joué au football, sous les couleurs du BUS puis du Blois Foot. Elle honorera cet été sa première sélection en équipe de France. Les deux Blésoises, réputées pour leur impact physique et leurs bons appels, évoluent sur les postes de middle (milieu). Leur rôle est donc de faire progresser le disque vers l’avant.
  • Gaëtan Forget est né en 1976. Il a disputé les championnats du monde de beach-ultimate, en 2013 à Dubaï. Il a également de nouveau porté le maillot bleu à l’occasion des championnats d’Europe de Copenhague. Les Français y avaient terminé à la 4e place.
  • Enfin, Cédric Trestard aurait également pu prétendre à une place chez les Bleus. Malheureusement, il n’a pas pu participer aux stages de sélection, puis de préparation, organisés par la fédération. Il figure donc sur la liste d’attente.

Quels sont les objectifs  ?

Onze équipes féminines et dix-sept équipes masculines participeront dans la catégorie masters. Les Françaises tenteront d’éviter la dernière place et de remporter le prix du fair-play, lequel a une vraie valeur dans cette discipline auto-arbitrée. Quant à l’équipe masculine, elle a pour ambition de passer le cap des poules et de disputer les quarts de finale.

La FSASPTT adresse son soutien à ces trois joueurs ainsi qu’aux équipes de France et leur souhaite d’aller le plus loin possible dans leurs compétitions respectives!

Commentaires

S’abonner à la newsletter

Loading